In memoriam Charalampos Orfanos

(1964-†2016).

Insula rend hommage à Charalampos Orfanos, spécialiste de la comédie grecque antique et professeur à l’université Lille 3, décédé le 10 juin 2016.

Charalampos Orfanos
Charalampos Orfanos

Charalampos Orfanos est décédé des suites d’une longue maladie le 10 juin 2016. Professeur de langue et littérature grecques à l’université Lille 3 depuis 2012 et membre du Centre de recherche Halma UMR 8164 (CNRS, Université de Lille, MCC), il avait précédemment été Maître de conférences à l’Université de Toulouse II-Le Mirail de 1996 à 20121.

Né le 3 avril 1964 à Corfou (Κέρκυρα), Charalampos Orfanos a commencé ses études à la Faculté de Philosophie de l’Université d’Ioannina, avant de les achever en France. Ses recherches portaient pour l’essentiel sur la comédie grecque, dans une approche notamment anthropologique. Sa thèse, soutenue à l’EHESS en 1994 sous la direction de Pierre Vidal-Naquet, traite des classes d’âge dans trois comédies d’Aristophane. En, 2005, il soutient une habilitation à diriger des recherches à l’Université de Provence, sous le tutorat de Didier Pralon2. En 2006, il publie aux éditions Les Belles lettres : Les Sauvageons d’Athènes ou La didactique du rire chez Aristophane. Auteur de nombreux articles, il avait dirigé plusieurs publications collectives, comme les actes intitulés Carnaval et politique parus en mars 2016 aux Presses universitaires de Franche-Comté en codirection avec Malika Bastin-Hammou3. Il avait par ailleurs édité des textes de Lysias et Aristophane pour la collection « Classiques en poche » aux éditions Les Belles lettres et travaillait à la traduction de la Bibliothèque d’Apollodore pour la « Collection des universités de France » chez le même éditeur.

De même que la comédie grecque était ancrée dans la société de son temps, Charalampos Orfanos prenait part aux débats nés de l’actualité. Ainsi, en 2007, rédigeait-il une tribune reprise dans Fabula qui débutait ainsi :

« En tant qu’helléniste et en tant que citoyen, je suis interpellé ces derniers temps par une surenchère de la partie modérément conservatrice de notre société sur le thème de la démocratie… »

Cet engagement et son attachement à l’histoire et au vécu de son pays natal s’étaient traduits en particulier par la traduction en français aux éditions Les Belles lettres de l’ouvrage de Mark Mazower, Inside Hitler’s Greece (2002), ou encore par des prises de parole sur la situation actuelle de la politique en Grèce, comme dans une tribune cosignée avec deux universitaires grecs pour le journal Libération en 2011. Il a traduit en grec des travaux de Nicole Loraux, François Hartog et de Homer W. Parke.

Si la maladie l’a tenu éloigné de l’université durant de longs mois, Charalampos Orfanos garda continuellement un lien avec le département des langues et cultures antiques, en particulier avec les étudiants dont il a guidé les recherches jusqu’au bout de ses forces.

Nous souhaitons terminer ce bref billet d’hommage en laissant la parole à Babis − son surnom, avec lequel en particulier il terminait ses mails qu’il nous envoyait − en diffusant une vidéo qui permet de le revoir lors d’une conférence qu’il donna à Toulouse en octobre 2008 et qui avait pour titre :  « Historiographie de Cléon ».


Si le navigateur ne s’ouvre pas, voir ici : https://www.canal-u.tv
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Notes du texte

  1. Ses affectations précédentes : Chargé de cours à l’Université de Reims (Histoire ancienne) en 1994 puis Attaché temporaire d’enseignement et de recherche à Paris VII (Histoire ancienne) en 1995. []
  2. Habilitation à diriger des recherches, Université de Provence, jury composé de M. Didier PRALON, tuteur (Univ. de Provence), M. Gilles DORIVAL, président du jury (Univ. de Provence), Mme Pauline SCHMITT-PANTEL (Paris I), Dr. Angus M. BOWIE (Queen’s College, Oxford), M. Jean-Claude CARRIÈRE (Univ. de Toulouse II), M. Pierre VIDAL-NAQUET (E.H.E.S.S., Paris). Intitulé du dossier : Questions de littérature et d’histoire dans l’Athènes classique. Intitulé du mémoire : Le modéré et  son contraire. Contribution philologique et anthropologique à l’histoire de quelques idées politiques grecques du dernier quart du Ve siècle avant J.-C. []
  3. Actes du colloque réalisé à l’occasion des trente ans de l’ouvrage de Jean-Claude Carrière, Le carnaval et la politique. []

Lire aussi sur Insula :

  • Pas de billets sur le même sujet.

Citer ce billet

Christophe Hugot, « In memoriam Charalampos Orfanos », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 13 juin 2016. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2016/06/charalampos-orfanos/>. Consulté le 9 décembre 2016.