Exposition « Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? » à Lille 3

À voir gratuitement du 1er mars au 6 avril 2016.

Le Learning Center de l’Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales, présente une exposition consacrée aux terres cuites grecques antiques intitulée « Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? » du 1er mars au 6 avril 2016. Elle prend appui sur la recherche conduite en équipe depuis trois décennies à l’université.

Une approche renouvelée

affiche de l'exposition
affiche de l’exposition

Toutes les civilisations anciennes ont produit des figurines et statuettes de terre cuite, matériau pratiquement indestructible. Les qualités esthétiques des terres cuites grecques, multipliées par le moulage, leur ont valu une faveur particulière auprès du public moderne à partir de leur découverte en nombre au XIXe siècle dans les nécropoles de Tanagra (un nom devenu commun pour désigner les statuettes grecques) en Béotie, et de Myrina en Asie mineure.
Si l’étude des terres cuites s’est longtemps cantonnée au point de vue d’une histoire de l’art un peu surannée, elles ont récemment fait l’objet d’approches nouvelles : l’étude des procédés de fabrication et de diffusion a révélé un artisanat de masse étonnamment moderne, tandis qu’une attention particulière portée aux contextes de trouvaille et aux autres objets qui leur sont associés éclaire leur signification et leur fonction dans le sanctuaire et la tombe. Les terres cuites apportent désormais une contribution essentielle à la connaissance de la religion et plus généralement de la société grecques.

Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

Depuis trente ans, l’étude des terres cuites est une des spécialités de l’archéologie à l’Université de Lille, Sciences Humaines et Sociales, au sein du Centre de recherche HALMA – UMR 8164 (CNRS, Université de Lille, MCC). Prenant appui sur ces travaux, l’exposition s’articule autour de trois grandes questions :

  • Pour qui ?
    Qui étaient les destinataires des figurines ? À quels dieux étaient-elles offertes ? À quels défunts étaient-elles destinées ?
  • Pourquoi ?
    Pourquoi les déposait-on dans les sanctuaires et dans les tombes ? Quels rituels y étaient associés ?
  • Comment ?
    Quelles techniques utilisaient les artisans pour fabriquer les terres cuites, de l’objet unique à la production en série ? Quels sont les contextes de découverte ? Mais encore : Comment les archéologues étudient ces objets aujourd’hui ?

La scénographie

Pour mieux appréhender ces objets particuliers et illustrer le propos, la scénographie propose, entre autres, des reproductions de statuettes antiques et des reconstitutions de contextes archéologiques réalisées par les lycéens en BMA (Brevet des métiers d’Art) « graphisme et décor » du lycée Le Corbusier (Tourcoing), sous la direction de Thierry Duponcheel. Un prolongement sur les techniques modernes de reproduction est également proposé, avec la présentation de l’impression 3D.

 

Une programmation spéciale pour les scolaires

Facteur d’innovation sociale, le Learning Center de Lille 3 a pour ambition d’ouvrir l’université à tous les publics, notamment aux scolaires. Dans le cadre de cette exposition, des visites guidées et des ateliers sont offerts aux collégiens, en particulier aux élèves de Sixième qui ont la Grèce à leur programme.

Activités proposées aux scolaires : télécharger le document de présentation

Informations pratiques

Tête de protomé féminine, IVe - IIIe s. av. J.-C. Durrës (Albanie), Musée archéologique © Gilbert Neaessens.
Tête de protomé féminine, IVe – IIIe s. av. J.-C. Durrës (Albanie), Musée archéologique © Gilbert Neaessens.

« Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? »
Exposition réalisée dans le cadre du « Printemps grec » à l’Université de Lille, Sciences humaines et sociales et organisée par le Learning Center archéologie/égyptologie/SHS avec le soutien de l’Institut universitaire de France, des enseignants-chercheurs, chercheurs et personnels du Centre de recherche HALMA-UMR 8164 (CNRS, Université de Lille, MCC), des étudiants de l’Université, du Service commun de la documentation, des lycéens et professeurs du Lycée Le Corbusier (Tourcoing), de la Région Nord Pas de Calais – Picardie et du groupe ADEO.

  • Commissariat scientifique : Arthur Muller, Professeur d’archéologie grecque à l’université Lille 3, membre senior de l’Institut universitaire de France, et Stéphanie Huysecom-Haxhi, Chargée de recherche au CNRS.
  • Commissariat général : Christophe Hugot
  • Contacts : christophe.hugot @ univ-lille3.fr
  • Lieu et horaires :
    du 1er mars au 6 avril 2016
    Bibliothèque universitaire centrale de Lille 3
    Entrée libre et gratuite

    de 8h30 à 20h du lundi au jeudi
    de 8h30 à 19h le vendredi
    et de 9h à 12h le samedi
    Y aller.
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « Exposition « Les terres cuites grecques : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ? » à Lille 3 », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 26 janvier 2016. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2016/01/exposition-les-terres-cuites-grecques-pour-qui-pourquoi-comment-a-lille-3/>. Consulté le 3 décembre 2016.