L’archéologie à Innovatives SHS 2015

Plusieurs projets concernant l’archéologie sont présentés lors de la deuxième édition d’Innovatives SHS, salon organisé par le CNRS à Paris, les 16 et 17 juin 2015.


Au salon « Innovatives SHS 2015 », l’archéologie est très présente aux deux niveaux du Centre des Congrès de la Villette, à la Cité des sciences et de l’industrie. Dans la partie « Éducation » et, pour l’essentiel, dans la partie « Patrimoine ».

Truelles & Pixels : vivre l’expérience de l’archéologie

Innovatives SHS 2015 – Stand B5

logoTP_webDans la section « Éducation » du salon Innovatives SHS 2015 est présenté « Truelles & Pixels » porté par l’USR 3439, Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean-Pouilloux et l’UMR 5140 Archéologie des sociétés méditerranéennes.

« Truelles et Pixels » est une collection numérique transmédia grand public : l’archéologie par l’expérience ! Elle associe médiation, apprentissage et recherche, via un usage raisonné du jeu et des pratiques collaboratives comme outils et supports pédagogiques. L’objectif est le transfert des résultats et des savoir-faire de la science vers tous les publics de l’archéologie (amateurs, étudiants…), déjà ou potentiellement co-producteurs de savoir. Différents formats éditoriaux répondent aux divers degrés d’engagement de cette communauté : « web-documentaires », jeux sur tablette, appli 3D, « simulateur d’archéologie », profil d’archéologue virtuel…

La collection a déjà fédéré autour d’elle un premier réseau d’une vingtaine de sites, institutions et musées d’archéologie, français et européens. Elle s’adresse particulièrement aux publics scolaire et universitaire.

Truelles et pixels
Truelles et pixels

site web : www.truelles-pixels.mom.fr/

Les autres projets présentés ici sont situés dans la partie « Patrimoine » du Salon.

Archéovision

Innovatives SHS 2015 – Stand D4

Cathédrale de Reims - Archéovision
Cathédrale de Reims – Archéovision

Réalisé par l’UMS SHS 3D (n° 3657) et sa cellule de transfert (Archeotransfert), « Archéovision » développe et expérimente l’imagerie 3D et ses usages dans le cadre de projets de recherche SHS, avec une expertise particulière dans les domaines de l’archéologie et du patrimoine. La mission principale de l’UMS est le soutien aux porteurs de projet, qui souhaitent intégrer une composante 3D dans leur recherche (acquisition, restitutions, valorisation et bases de données 3D).

Parmi les derniers projets d’Archéovision, on trouve celui réalisé sur la cathédrale de Reims, porté par une équipe de chercheurs de l’Université Bordeaux Montaigne. La mission d’Archéovision a consisté à saisir en photogrammétrie l’intégralité du volume de la cathédrale afin d’obtenir un modèle de 3D de cet édifice dans lequel sont positionnées les tapisseries qui avaient été érigées à l’occasion du sacre de Louis XV.

Le stand présente également un prototypage en résine du buste d’Akhénaton. Ce buste sert de support pour tester des hypothèses de polychromie à l’aide d’un nouveau système en cours de développement : le Revealing Flash Light (la restitution de la polychromie de la sculpture étant vidéo projetée sur une copie en résine de l’œuvre antique).

Akhenaton - Archéovision
Akhenaton – Archéovision

Site web : archeovision.cnrs.fr/

Produire et construire à Pompéi

Innovatives SHS 2015 – Stand D9

iso3d_villa_diomedeProjet mené par le Centre Jean Bérard (USR 3133), le Centre Camille Jullian (UMR 7299), le Groupe de recherche en histoire (GRHis, EA 3831), AOROC (UMR 8546), l’UMR 8548, École normale supérieure, CNRS, INRIA, Tilapia. Il s’agit de l’utilisation de l’apport des nouveaux supports médiatiques et des nouvelles technologies informatiques pour la restitution et la diffusion des connaissances sur l’artisanat et l’économie antique à Pompéi. Cela passe par la création de films sur les boulangeries et l’atelier du potier dans un langage adapté à la diffusion auprès d’un jeune public et de leurs familles. Le point de vue est élargi pour permettre la découverte des réseaux de diffusion commerciale, de l’emplacement des matières premières, des voies de communication, des langues, des cultures et des modes de vie en Campanie et durant l’empire romain.

Un autre projet concerne la villa de Diomède à Pompéi : la vidéo réalisée propose une visite virtuelle de cette villa très dégradée dans son état au XIXe siècle.

Site web : www.villadiomedeproject.org

Démarche innovante pour la mise en valeur du patrimoine et des résultats de la recherche en SHS

Innovatives SHS 2015 – Stand D8

La Maison méditerranéenne des sciences de l’Homme mène une politique créative de production de contenus et supports innovants, au service de la diffusion des savoirs et de la mise en valeur du patrimoine. Fruit d’une collaboration expérimentale entre acteurs de la recherche et professionnels du multimédia, les animations 3D interactives touchent efficacement jusqu’aux nouveaux publics. On peut découvrir des dispositifs autour de découvertes qui ont fait l’actualité, en particulier la restitution 3D d’un édifice néronien sur le Palatin.

En 2009, une équipe d’archéologues italiens et français découvraient sur le Palatin les soubassements de la salle à manger de Néron, dont Suétone disait qu’elle « était ronde, tournait jour et nuit sur elle-même en imitant le mouvement du monde ». Les archéologues découvrirent en particulier les traces du mécanisme assurant la rotation du plancher de cette salle à manger ouverte sur l’extérieur. Cette découverte de la salle à manger tournante de Néron a fait l’objet de plusieurs productions et opérations de valorisation. Les dispositifs proposés permettent de rendre compte des hypothèses des archéologues d’une manière inédite et efficace, en faisant appel à des développement innovants. L’ensemble a ainsi fait l’objet d’une restitution graphique sous la forme d’un modèle en trois dimensions, qui est présenté à l’intérieur d’une pyramide holographique.

Ces dispositifs, régulièrement portés à la connaissance de la communauté scientifique et du grand public, évoluent en fonction de l’avancée des connaissances, comme par exemple celle de la découverte de l’escalier à vis lors des fouilles entreprises en 2014. Une restitution en est proposée à l’occasion de ce salon.

Vidéo :


Une folie de Néron par CNRS

Bretez

Innovatives SHS 2015 – Stand D5

« Bretez » est un projet permettant de parcourir la ville de Paris au XVIIIe siècle, et d’entendre les sons de la ville. L’intérêt du dispositif est que le son n’est pas plaqué sur une image mais que la restitution visuelle à été produite en même temps et en dialogue avec les concepteurs de la restitution sonore.

Interrogeant la perception sensorielle du fait urbain à une époque ancienne, le projet « Bretez » participe des nouvelles tendances de la recherche aussi bien en histoire qu’en musicologie, géographie et sociologie qui replacent bruits et sons dans leurs contextes spatiaux et temporels. Le projet « Bretez » cherche à reproduire le Paris du XVIIIe siècle à partir du plan Bretez-Turbo de Paris de 1739 en innovant par le lien étroit tissé entre les sciences humaines et sociales et celles de l’ingénieur afin de proposer une expérience historique originale et scientifiquement fondée.

 ©Bretez
Photographie : Bretez

Site web : louisbretez

Sous la houlette de Mylène Pardoen, chercheur à Passages XX-XXI (université Lyon 2), « Bretez » a su profiter des compétences acquises par d’autres structures : le CIREVE® et EPOTEC. Le CIREVE® est bien connu par ceux qui s’intéressent à l’archéologie. Il s’agit d’un plateau technique implanté à l’Université de Caen Basse-Normandie, issu de l’activité « réalité virtuelle » menée depuis 1994 autour du travail de restitution de la Rome antique. Le blog Insula à déjà eu l’occasion d’évoquer cette restitution de la Rome antiques d’après la maquette de Bigot, dans un billet publié en 2011. Labellisé par le Ministère de l’Éducation Nationale et de la Recherche, le CNRS et l’INSERM, ses missions principales se regroupent autour de la réalité virtuelle (promotion et utilisation − notamment mutualisation d’équipement, de compétences et de formations). Quant à EPOTEC, il s’agit d’un Groupe de Recherche qui réalise des projets de recherche en Archéologie Industrielle Avancée. Il vise à allier compréhension de l’histoire, sauvegarde du patrimoine industriel et technique.

vidéo :

www.unicaen.fr/cireve/

Le « Vase qui parle », dispositif numérique de médiation

Innovatives SHS 2015 – Stand D6

On ne présente plus le « Vase qui parle » aux lecteurs d’Insula : notre blog a rendu compte de chaque étape du projet. Projet collaboratif porté par le Service commun de la documentation de l’université Lille 3, il s’agit d’un avatar numérique reproduisant à très grande échelle un vase grec antique offrant au public des possibilités d’interrogation et de découverte de l’objet par l’intermédiaire de pointeurs restituant des informations dans un casque audio. C’est ici le vase qui s’exprime et qui fait parler les personnages représentés sur ses parois.

innovativescnrs

Liens : bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/

Salon Innovatives SHS 2015

16 et 17 juin 2015
Centre des Congrès de la Villette – Cité des sciences et de l’industrie

Inscriptions et informations pratiques sur le site Innovatives : www.innovatives.cnrs.fr

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « L’archéologie à Innovatives SHS 2015 », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 16 juin 2015. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2015/06/larcheologie-a-innovatives-shs-2015/>. Consulté le 3 décembre 2016.