In memoriam Odile Chopin

Odile Chopin, Conseillère pour le livre et la lecture à la Drac Nord – Pas de Calais, est décédée le lundi 24 septembre 2012. Nous devons à la DRAC et à la BDP le texte présenté ci-dessous.

Conservatrice en chef des bibliothèques, intégrée au cadre d’Etat, Odile Chopin a mené une carrière professionnelle très riche que l’on peut distinguer en deux temps.

  • une période consacrée à la lecture publique au sein d’établissements relevant de communes puis du département du Nord où elle a notamment assumé la direction adjointe de la BDP, établissement central dans l’aménagement du territoire du département le plus peuplé de France ; Odile Chopin a notamment contribué à la consolidation d’une offre de la lecture et de services à la portée d’une population jeune et souffrant d’un taux d’illettrisme nettement plus élevé que la moyenne nationale. Elle s’est aussi, dès les années 90, beaucoup investie dans le « rayonnement culturel » des bibliothèques au-delà des prêts de livres, non seulement au travers de la mise en place d’espaces consacrés à la musique mais aussi par l’organisation de rencontres avec des musiciens, des plasticiens, des artistes etc…
  •  une deuxième période où Odile Chopin a mis son expérience, son professionnalisme et son engagement au service des politiques nationales au sein de la Drac Nord – Pas de Calais. Les résultats de son action inlassable sont remarquables et servent d’exemples au plan national. On peut signaler notamment le développement d’actions interministérielles de grande exigence, tout d’abord auprès des populations sous main de justice (l’augmentation et la qualification des bibliothèques de prison doivent beaucoup à l’action personnelle d’Odile Chopin, à sa ténacité et son sens du dialogue). Elle a également investi le secteur hospitalier ainsi que celui du handicap, l’ouverture de la médiathèque du CHRU de Lille soutenue par la ville de Lille est une réussite à son actif.

La démarche d’Odile Chopin a toujours été guidée par l’objectif de démocratisation et d’accessibilité de la lecture auprès des populations. Elle s’est notamment investie dans le montage d’appels à projets dont bénéficient les quartiers politiques de la ville ainsi que dans le développement d’animations littéraires sur le territoire du Nord- Pas-de-Calais permettant aux populations éloignées de la culture d’établir un lien personnel et concret avec les auteurs, les illustrateurs, les traducteurs, vecteurs positifs vers une pratique personnelle.

Odile Chopin incarnait les valeurs du service public, professionnalisme, engagement au service de tous, ouverture d’esprit et sens du dialogue.

Exigeante avec elle-même comme avec les autres, elle nous encourageait à chercher le sens de nos actions, dans les livres qu’elle aimait, la beauté des textes qu’elle faisait partager et la haute idée du service public qui était la sienne. (Eulalie)

Odile Chopin
Odile Chopin
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

  • Pas de billets sur le même sujet.

Citer ce billet

Christophe Hugot, « In memoriam Odile Chopin », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 26 septembre 2012. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2012/09/in-memoriam-odile-chopin/>. Consulté le 20 août 2017.