Théâtre politique en diachronie #1

Approches des notions, méthodes et corpus.

Le projet partenarial de la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société de Lille « Théâtre politique en diachronie » se décline en deux journées d’étude, le vendredi 25 mai et le vendredi 15 juin 2012, conçues comme le lancement d’un ensemble de rencontres visant à réfléchir sur les notions, méthodes d’analyse et corpus du théâtre politique dans une perspective diachronique. Aujourd’hui, il s’avère en effet nécessaire, pour enrichir la recherche sur le sujet, de joindre à l’étude terminologique et à l’examen des méthodes scientifiques le développement de l’approche transhistorique associée à un décloisonnement disciplinaire.


Avec ces journées d’études, il s’agira, pour des chercheurs – antiquisants, médiévistes, modernistes et contemporanéistes –, appartenant à des disciplines diverses (histoire, lettres, arts du spectacle, sociologie, etc.) mais tous penchés sur le caractère politique du théâtre, de croiser leurs études sur des contextes historiques, géographiques et socioculturels différents afin d’élargir les champs personnels de connaissance, et d’interroger les notions permettant d’explorer ce type d’art, leur valeur pour diverses périodes. Ces deux journées inaugurales, organisées, pour favoriser la discussion, autour d’un nombre réduit de communications, porteront alors sur une première notion et, afin d’en approfondir l’approche, sur son articulation avec des composantes du théâtre, sélectionnées selon leur pertinence a priori pour éclairer celle-ci.

Pour commencer, nous nous consacrerons à la notion qui, polysémique, s’avère la plus englobante ou du moins transhistorique, et qui, en tant que telle, semble pouvoir introduire les autres : celle de « théâtre politique ». Les deux premières journées s’articuleront autour de cette notion confrontée à deux composantes du théâtre : le personnage et le lieu. Ces confrontations pourront déjà permettre, grâce au croisement des époques, contextes et corpus, d’affiner la notion de théâtre politique en abordant des notions-sœurs telles que « théâtre de propagande », « théâtre engagé », « théâtre populaire », et d’étudier la spécificité et la pertinence relatives des instruments d’analyse employés.

Théâtre politique et personnage

La journée du vendredi 25 mai 2012 portera ainsi sur « théâtre politique et personnage ». Les questions sont multiples et diverses selon les contextes et genres : quel type de personnage donne au théâtre une portée politique, en fait un discours de type politique ? Toute représentation d’un personnage à caractère politique fait-elle pour autant de la pièce une œuvre « politique », et inversement ? Quelle visée peut avoir le théâtre selon le type de personnage politique qu’il met en scène – caricature d’un individu précis, masque, allégorie, figure de chef ou de roi, type social… – et quelle est la compétence, culturelle, politique ou sociale, attendue du spectateur ? Ces questions, auxquelles d’autres s’ajoutent, furent posées dès l’Antiquité (Aristote par exemple, dans La Poétique 1451 b, distingue les figures individuelles des figures « générales »), et l’étaient encore aux XIXe et XXe siècles, à travers la vogue du « théâtre social », l’émergence du théâtre d’agit-prop ou de la dramaturgie brechtienne.


Programme de la journée du 25 mai 2012

« Théâtre politique et personnage »

10h00 : Ouverture par Anne de Cremoux (Lille)

10h15-11h30 : Pierre Judet de La Combe (Paris) – Répondante: Estelle Doudet (Lille)
L’écart comme analyse. Sur quelques individus des Nuées et des Grenouilles ; discussion.

11h30-12h45 : Nathalie Cros (Tours) – Répondante: Catherine Brasme (Lille)
Le prince et le sage : de l’idéal philosophique à l’échec tragique ; discussion.

12h45-14h30 Déjeuner

14h30-15h45 : Estelle Doudet (Lille) – Répondant Mathieu Ferrand (Paris)
Incarner, masquer, démasquer: le personnage allégorique dans le théâtre politique d’expression française, 1450-1550 ; discussion.

15h45-17h : Sandra Coulaud (Paris) – Répondante Charlotte Bouteille Meister (Paris)
La mort du roi dans le théâtre pré-moderne: roi réel et roi de théâtre durant les guerres civiles de religion ; discussion et clôture de la journée.

Informations pratiques

Vendredi 25 mai 2012 : Journée d’études « Théâtre politique en diachronie : théâtre politique et personnage ». Lille, Maison européenne de l’homme et de la société. Salle 002. Y aller.

En savoir plus

Voir le site internet de la MESHS.

Bandeau MESHS

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « Théâtre politique en diachronie #1 », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 19 mai 2012. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2012/05/theatre-politique-en-diachronie-1/>. Consulté le 29 juin 2017.