Que s’est-il passé un 12 octobre ?

12 octobre 539 av. J.-C. : la prise de Babylone par Cyrus

Le 12 octobre 539 avant notre ère, les armées de Cyrus le Grand, le roi des Perses, entrent dans Babylone. La capitale du royaume néobabylonien, dit la propagande, serait tombée sans qu’aucune bataille ne soit livrée. Sans doute plus proche de la vérité, pour Hérodote (I, 190) les Babyloniens en vinrent aux mains avec Cyrus avant d’être vaincus. Quoi qu’il en soit, c’est la fin du règne de Nabonide et la consécration d’un nouvel empire -lequel s’étendait alors de l’Egée à l’Asie centrale- qu’on commémore aujourd’hui.

Catalogue de l'exposition Babylone
Catalogue de l’exposition Babylone (Louvre)

Si, comme l’écrit Antonio Invernizzi, « la conquête de Cyrus fut un évènement fatidique pour Babylone et pour l’ensemble du monde antique », la chute de Babylone en 539 ne met pas fin à l’histoire de la ville d’Hammurabi ou de Nabuchodonosor, pour ne citer que deux de ses plus prestigieux occupants.
Certes, la fracture avec la situation passée de Babylone est profonde, la ville perdant sa suprématie internationale, mais elle reste une ville importante de l’empire perse, conservant son rang de capitale.

L’existence de Babylone ne s’est pas achevée en 539, ni même dans l’Antiquité : la légende s’est emparée d’une cité trois fois millénaires, jusqu’aux reconstitutions de la ville par Saddam Hussein. Elle est restée dans la mémoire collective comme une ville fabuleuse, celle des jardins suspendus, assimilée à la démesure et la débauche, depuis les récits de la Bible jusqu’au film muet Intolerance du cinéaste américain D. W. Griffith, superproduction de 1916, modèle de la « civitate infernali » de Giacomino da Verona au XIIIe siècle à la chanson Babylon system de Bob Marley :

Yeah, we’ve been trodding on the winepress
Much too long rebel, rebel
Cos we’ve been trodding on the winepress
Much too long rebel, rebel
Babylon system is the vampire, yeah
Sucking blood children day by day, yeah
Me say the Babylon system is the vampire

(Babylon System, 1979)

En savoir plus

Nous reprenons la date du 12 octobre pour la prise de Babylone de l’ouvrage de Pierre Briant, Histoire de l’Empire perse : de Cyrus à Alexandre, Fayard, 1996 [Localiser l’ouvrage]. L’occasion pour nous de mentionner le très riche site Achemenet consacré aux Achéménides.

Sur Babylone, voir en particulier le catalogue de l’exposition du Musée du Louvre, en 2008, sous la direction de Béatrice André-Salvini, Babylone, Hazan-Musée du Louvre éditions, 2008, d’où est tirée la citation d’Antonio Invernizzi [Localiser l’ouvrage]. Sur cette exposition, voir le mini-site consacré par Le Louvre. Béatrice André-Salvini est également auteur de Babylone, dans la collection « Que sais-je ? », aux Presses universitaires de France, 2001 [Localiser l’ouvrage]. A paraitre en novembre 2010 Babylon : Wissenskultur in Orient und Okzident chez W. De Gruyter, sous la direction de Eva Cancik-Kirschbaum, Margarete van Ess et Joachim Marzahn .

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « Que s’est-il passé un 12 octobre ? », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 12 octobre 2010. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2010/10/que-sest-il-passe-un-12-octobre/>. Consulté le 27 juin 2017.