Plagiat : du mauvais usage de Wikipédia

La justice suisse a condamné cet été un étudiant pour avoir fait du copier-coller d’articles sur l’Antiquité provenant de l’encyclopédie Wikipédia.

Copies d'antiquités grecques
Copies d’antiquités grecques (RobW_ sur Flickr)

Un étudiant du Canton de Vaud (Suisse), qui devait rendre un travail sur l’Antiquité dans le cadre de l’examen de maturité, a échoué à celui-ci pour avoir fait du copier-coller d’articles provenant du web, en particulier en pillant des paragraphes entiers de l’encyclopédie en ligne Wikipédia. Il a en vain plaidé sa cause en justice : en août, le Tribunal administratif fédéral l’a condamné pour « plagiat caractérisé ».

Ce n’est pas l’utilisation d’internet qui a motivé la sanction, mais son mauvais usage : l’étudiant, en effet, n’avait nullement indiqué les sources de « son » travail. Chaque élève signant un engagement à renoncer au plagiat et à citer « tous les emprunts faits à autrui » lors de son inscription à l’examen, il ne pouvait l’ignorer.

La lutte contre le plagiat peut être faite après que copie soit rendue, par l’oeil averti du correcteur, ou par l’utilisation d’un logiciel. L’université Lille 3 s’est ainsi dôtée d’une application de calcul de similarités. Cette lutte contre le plagiat doit surtout se faire en amont. Le rapport sur l’université numérique publié par la CPU, sur lequel nous avons déjà fait un billet, préconise la nécessité de former les étudiants aux valeurs éthiques liées au travail universitaire (qui ne doit pas se réduire à faire du copier-coller), mais aussi à la recherche scientifique. En clair : les étudiants doivent être formés aux bons usages d’internet. « Le véritable enjeu pour l’université consiste à améliorer les compétences de ses étudiants en recherche et à développer leur sens critique dans le traitement de l’information. »

En savoir plus

Pour notre part, nous citons nos sources : article de Laure Pingoud et Joëlle Fabre pour le journal 24 heures (12 août) .

Voir également le Portail Antiquité francophone de Wikipédia (auquel il nous arrive de participer …).

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on RedditDigg thisBuffer this page

Lire aussi sur Insula :

Citer ce billet

Christophe Hugot, « Plagiat : du mauvais usage de Wikipédia », Insula [En ligne], ISSN 2427-8297, mis en ligne le 3 septembre 2010. URL : <http://bsa.biblio.univ-lille3.fr/blog/2010/09/plagiat/>. Consulté le 19 août 2017.