Le « Vase qui parle » au Salon Innovatives SHS 2015

Le projet du « Vase qui parle » est présenté à Innovatives SHS 2015, salon de la valorisation en sciences humaines et sociales qui se tient à la Cité des sciences et de l’industrie à Paris, les 16 et 17 juin 2015.

Le 2e Salon « Innovatives SHS »

Logo Innovatives SHS 2015Après le succès de l’édition 2013, le Salon « Innovatives SHS 2015 » souhaite promouvoir la capacité des unités de recherche en sciences humaines et sociales à valoriser et à transférer leurs acquis vers le monde économique et social.

Organisé par le CNRS, en association avec le Consortium de Valorisation Thématique de l’Alliance Athéna et l’INRA, ainsi que par divers partenaires, ce salon accueille près de 70 projets français et étrangers dans les domaines du patrimoine, de l’analyse territoriale, de l’éducation ou de la santé.

Le « Vase qui parle » au Stand D6

Objet de médiation scientifique et culturel, le « Vase qui parle » reproduit un vase grec antique à très grande échelle, offrant au public des possibilités innovantes d’interrogation et de découverte par l’intermédiaire de pointeurs restituant des informations dans un casque audio. C’est ici le vase qui s’exprime et qui fait parler les personnages représentés sur ses parois.

Le projet du « Vase qui parle » est présenté par des posters et des vidéos dans le secteur « Patrimoine » du Salon, au 2e niveau : stand « D6″.

Outre l’exposition des projets, le Salon est également l’occasion d’animations et de tables rondes.

Les laboratoires de Lille 3 bien représentés

Les laboratoires Halma (UMR 8164) et Geriico (EA 4073) ont collaboré au projet du « Vase qui parle ». Parmi les projets exposés au Salon Innovatives SHS, quatre autres projets concernent des laboratoires de Lille 3 :

  • « Exclam ! Un système d’aide à la communication basé sur la prédiction sémantique de pictogrammes »
    STL (UMR 8163)
  • « Dans l’atelier de Werther : exemple de prototypage en co-conception d’un livre augmenté pour adolescents »
    Laboratoire Gériico
  • « Les Monuments aux morts en France et en Belgique : histoire concrète et valorisation numérique »
    Irhis (UMR 8529)
  • « Visuall Tek : applications web pour l’analyse collaborative d’images »
    Irhis (UMR 8529)

Salon Innovatives SHS 2015

16 et 17 juin 2015
Centre des Congrès de la Villette – Cité des sciences et de l’industrie

Inscriptions et informations pratiques sur le site Innovatives : www.innovatives.cnrs.fr

Pour en savoir plus sur le « Vase qui parle »

Conçu par l’Université Lille 3 et Devocité, porté par le Service commun de la documentation de Lille 3 avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication, dans le cadre de l’appel à projets 2012 « Services numériques culturels innovants », le « Vase qui parle » a également été lauréat désigné par Pictanovo de l’édition 2012 d’« Expériences Interactives ».

Ce travail de médiatisation est collaboratif, associant au sein de l’université Lille 3 − autour du Service commun de documentation (Bibliothèque centrale et Bibliothèque des sciences de l’antiquité) − les laboratoires HALMA (UMR 8164) et Gériico, le Learning Center ainsi que le Département des langues et cultures antiques de l’UFR « Humanités ». Réalisé avec l’Association Devocité, il implique également d’autres partenaires extérieurs : le Palais des Beaux Arts de Lille, où est localisé l’objet original, le Conseil régional Nord-Pas de Calais, Pictanovo.

Une série de billets est consacré à ce projet sur Insula.

Voir également l’ouvrage collectif publié aux Presses universitaires du Septentrion : www.septentrion.com.

vqp-innovatives

Mai 1975 : Congrès de l’Aplaes à Lille et inauguration du Musée d’égyptologie de l’université de Lille

Il y a quarante ans, du 23 au 25 mai 1975, l’université Lille 3 accueillait le 8e Congrès de l’Association des professeurs de langues anciennes de l’enseignement supérieur. C’est aussi à cette date que fut inauguré le musée de l’Institut de papyrologie et d’égyptologie de Lille.

Lire la suite →

La carrière posthume du centurion Quintus Icilius

Exlibris des Quintus Iclius. gravure sur bois. 98 x 90
Berlepsch Exlibris T. I, S. 224, Nr. 387
http://diglib.hab.de/?grafik=exlib-berlepsch-18-2-00392
Virtuelles Kupferstichkabinett.
Herzog August Bibliothek (Wolfensbüttel)

Ce billet narre comment Carl Gottlieb Guichard devint Quintus Icilius par dérision, ou en hommage à un hypothétique centurion de César, la carrière que fit Quintus Icilius au service du roi de Prusse Frédéric II, et comment l’érudition et la science de l’Antiquité des hommes du XVIIIe siècle influencent les débats sur les tactiques guerrières de leur temps, avec la crise de la phalange et le retour de la légion.

Lire la suite →

L’enseignement et la recherche sur le Proche-Orient ancien à l’université Lille 3

Face d’une tablette en pierre datant du règne de Gudea de Lagash (XXIIe s. av. J.-C.) ; Walters Art Gallery, 41.220 ; 9,8 x 7,3 cm
http://art.thewalters.org/detail/3592/stone-foundation-tablet-with-an-inscription-of-gudea

Entretien avec Denis Lacambre.

L’exposition « Les écritures cunéiformes au Proche-Orient ancien », qui se tient du mardi 7 avril au jeudi 7 mai 2015, à la Bibliothèque universitaire centrale de Lille 3 est la première dans ce domaine dans le cadre du Learning Center Archéologie/Égyptologie/SHS. Elle coïncide avec les 25 ans d’enseignement de l’histoire et de l’archéologie du Proche-Orient ancien à l’université Lille 3, où une chaire a été créée en 1991. C’est l’occasion de faire le point sur l’enseignement de cette discipline à Lille 3 avec Denis Lacambre, Maître de conférences à l’université Lille 3 depuis 2006 et membre junior de l’Institut universitaire de France depuis 2010.

Lire la suite →

La céramique à Reims, de César à Clovis

« Pot en céramique rugueuse sombre de Reims »

Entretien avec Xavier Deru.

La Société archéologique champenoise vient de publier son onzième volume dans la collection « Archéologie urbaine de Reims ». Cet imposant ouvrage est consacré à la céramique à Reims, de César à Clovis. Nous avons interrogé son auteur, enseignant-chercheur à l’université Lille 3.

Lire la suite →

Action culturelle : quel(s) territoire(s) pour la bibliothèque universitaire ?

Daniel Defert et Philippe Sabot à la BU de Lille 3

Compte rendu du Mémoire d’étude d’Adèle Martin, enssib, décembre 2014.

À l’heure où la dématérialisation des contenus et l’accès à distance des ressources documentaires éloignent une partie des publics des bibliothèques, rendant moins lisible le rôle des bibliothécaires, le mémoire d’Adèle Martin est bienvenu pour rappeler le rôle que l’action culturelle peut apporter aux bibliothèques universitaires. Mais, pour être comprise et efficace, cette affirmation de la bibliothèque universitaire  comme lieu culturel doit se construire au diapason de l’université dont elle dépend.

Lire la suite →