Monnaie du Koinon des Epirotes, Musée de Janina
 

Bibliographie épirote. Époques classique et hellénistique

Quoi de neuf du côté du grand nord épirote ?
Références et nouveautés sur l’Epire antique

par Marie-Pierre Dausse

mpdausse [arobase] gmail [point] com

Mise à jour : août 2010

A propos de l'auteur :

L’auteur est maître de conférences en histoire grecque à l’Université de Paris 8 (EA 1571). Son travail de doctorat intitulé Géographie historique de la Molossie aux époques classique et hellénistique (dirigé par P. Cabanes, Paris 10 ; à paraître dans la collection des B.A.R.) est fondé sur une série de prospections dans le cœur de l’Etat épirote. Ce travail a été complété depuis par une dizaine d’articles, tant sur les questions de méthode liées à la géographie historique que leur application en Grèce du nord, où le système de l’ethnos est déterminant pour la compréhension de l’organisation des populations.

Page de Marie-Pierre Dausse sur le site du département d'Histoire de Paris 8.

Imprimer la bibliographie


Un index des sources littéraires anciennes concernant l'Épire est proposé en annexe de cette bibliographie. Télécharger l'index des sources (pdf)

1. Eléments de bibliographie : une production largement dominée par les travaux de P.Cabanes, S.I.Dakaris et N.G.L.Hammond

a/ Trois références essentielles pour la bibliographie épirote

P. Cabanes

Sa magistrale synthèse, L'Epire de la mort de Pyrrhos à la conquête romaine (272-167) et été publiée en 1976. On trouvera aussi des éléments utiles dans Les Illyriens, de Bardylis à Genthios (IVe-IIe siècles avant J.C.), Paris 1988.

Pierre Cabanes est l’auteur de plus d’une centaine d’articles, recensés dans Epire, Illyrie, Macédoine : mélanges offerts au Professeur Cabanes, textes réunis par D. Berranger-Auserve, Clermont-Ferrand 2007, pp. 10-16. Citons par exemple « Frontières et rencontres de civilisations dans la Grèce du nord-ouest », KTEMA 4(1979), pp. 183-199 ; « Société et institutions dans les monarchies de Grèce septentrionale au IVe siècle avant J. C. « , R.E.G. 93(1980), pp. 324-351 ; « Cité et ethnos dans la Grèce ancienne », dans Mélanges P. Lévêque 2, Besançon 1989, pp. 63-83 ; « L’organisation de l’espace en Epire et en Illyrie méridionale à l’époque classique et hellénistique », Dialogues d’histoire ancienne 15(1989), pp. 49-62 ; « La montagne, lieu de vie et de rencontre en Epire et en Illyrie méridionale dans l’antiquité », dans La montagne dans l’antiquité, Pau 1990, pp. 69-83 ; « La Grèce du nord (Epire, Macédoine) en plein développement au IVe siècle avant J. C. « , dans Approches historiographiques, Etudes réunies par P. Carlier, Paris 1996, pp. 195-204 ; « Remarques sur la géographie historique des villes épirotes et sur la notion politique d'Epire dans l'Antiquité », dans Mélanges Hammond, Thessalonique 1997, pp. 95-105 ; « Etats fédéraux et koina en Grèce du nord et en Illyrie méridionale », dans L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 3, Paris 1999, pp. 373-382.

S.I. Dakaris

L’archéologue grec avait entrepris dans les années soixante-dix une série de monographies sur les régions épirotes, qui est malheureusement restée inachevée. Seuls les deux volumes sur la Cassopie et la Thesprôtie ont été publiés : Cassopia and the Elean colonies, Athènes 1971 et Thesprôtia, Athènes 1972 (en grec). Des guides de sites contiennent des indications précieuses. Citons Archaeological Guide to Dodona, Janina 1971 (avec une version plus synthétique publiée en 1993) ou encore Antiquités de l’Epire, le Nécromanteion de l’Acheron, Ephyra, Pandosia, Cassopé, Athènes 1973. Pour des éléments de synthèse et de comparaison avec les régions voisines, on se reportera aux articles suivants : « Topographie de l’ancienne Epire », A.E. 1957, pp. 88-113 (en grec) ; « Organisation politique et urbanistique de la ville dans l’Epire antique », dans L’Illyrie et l’Epire dans l’antiquité 1, Clermont-Ferrand 1987, pp. 71-80 ; « Epire et Macédoine », Mélanges Hammond, Thessalonique 1997, pp. 105-125 (en grec).

N.G.L. Hammond

Dans son article « Travels in Epirus and south Albania before Wold War II » (The ancient world 1983, pp. 13-45) N.G.L. Hammond revient sur ses années d’exploration et rappelle que dès les années trente il se rend en Epire. Mais c’est seulement en 1967 que sort sa vaste synthèse Epirus : the Geography, the ancient Remains, the History and the Topography of Epirus and adjacent Areas (Oxford 1967). Les articles de N.G.L. Hammond ont été regroupés dans la série Collected studies (4 volumes, Amsterdam 1993-1997, II, pp. 1-117 pour l’Epire), à compléter par exemple par « The ethnè in Epirus and upper Macedonia », A.B.S.A. 2000, pp. 345-352.

Il s’agit donc surtout d’une somme d’articles dispersés. Des Mélanges ont en outre été offerts à ces trois éminents chercheurs :
- Epire, Illyrie, Macédoine : mélanges offerts au Professeur Cabanes, textes réunis par D. Berranger-Auserve, Clermont-Ferrand 2007
- Mélanges Dakaris, Janina 1994
- Topographie historique de la Macédoine et de l’Epire. Mélanges Hammond, actes du colloque de Pendalofos, 3-4 mai 1993, Thessalonique 1997

b/ On pourra aussi consulter avec intérêt…

Epirus, 4000 years of history and civilization, ouvrage collectif édité par M.B. Sakellarion, Athènes 1997 ; pp. 9-150, "ancient Epirus", avec les articles de J. Andreou, P. Cabanes, N.G.L. Hammond, M.B. Hatzopoulos, P. Lévêque, I. Vokotopoulou

L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 1, actes du 1er colloque international de Clermont Ferrand, 22-25 octobre 1984, réunis par P.Cabanes, Clermont-Ferrand 1987 ;
L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 2, actes du 2e colloque international de Clermont-Ferrand, 25-27 octobre 1990, Paris 1993 ;
L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 3, actes du 3e colloque international, Chantilly 16-19 octobre 1996, Paris 1999 ;
L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 4, 4e colloque international, Grenoble 10-12 octobre 2002, Paris 2004
L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 5, 5e colloque internationale, Grenoble 8-11 octobre 2008, actes sous presse.

Ces deux références sont très différentes dans leur approche mais tout aussi pratiques.

La première propose une premiere approche de la région, de son histoire et des principales problématiques. Cet ouvrage permet ainsi rapidement de se familiariser avec les spécificités épirotes et regroupe les meilleurs spécialistes de la Grèce du nord, puisqu’on y retrouve les noms de Cabanes, Hammond, Hatzopoulos ou encore Vokotopoulou.

La série de colloques L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité constitue un outil de travail précieux et très complet pour quiconque se penche sur la Grèce du nord. A l’initiative de Pierre Cabanes, des savants du monde entier se rencontrent régulièrement pour présenter les dernières découvertes et recherches sur l’Epire mais aussi sur les régions voisines.

c/ Et pour approfondir la question…

J. Andreou, "D’Ambracie à Nicopolis. Les villes-jalons de l’urbanisme en Epire", dans L’Illyrie…3, Paris 1999, pp. 341-351

C. Carapanos, Dodone et ses ruines, Paris 1878

N. Ceka, "Le koinon des Bylliones", L’Illyrie...1, C.Ferrand 1987, pp. 135-151

Corpus des inscriptions grecques d’Illyrie méridionale et d’Epire, trois volumes dirigés par P. Cabanes, Paris 1997-2007

G.N. Cross, Epirus : a study in greek constitutional development, Cambridge 1932

D. Evangelidis, Les anciens peuples d’Epire, Athènes 1947 (en grec)

R. Franke, Alt Epirus und das Königtum der Molosser, Erlangen 1954 ; Die antike Münzen von Epirus, Wiesbaden 1961

S. Funke, Aiakidenmythos und epeirotisches Königtum. Der Weg einer hellenischen Monarchie, Stuttgart 2000

A. Giovannini, Untersuchungen über die Natur und die Anfange der bundesstatlichen Sympolitie in Griechenland, Gottingen 1971

M.B. Hatzopoulos, "Formes d’Etat et régimes politiques en Grèce du nord", L’Illyrie...3, Paris 1999, pp. 383-389 ; M.B. Hatzopoulos et M. Mari, "Dion et Dodone", dans L’Illyrie...4, Paris 2004, pp. 505-515

S. Islami, "La cité en Illyrie et en Epire : analogies et particularités", Iliria 1983(II), pp. 11-17 ; repris dans L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’antiquité 1, C. Ferrand 1987, pp. 65-71, avec les remarques de P.Cabanes et S.I. Dakaris

E. Lepore, Richerche sull’antico Epiro. Le origino storiche egli interessi greci, Naples 1962

P. Lévêque, Pyrrhos, Paris 1957

E. Lhote, Les lamelles oraculaires de Dodone, Paris 2006

-Mélanges C. Souli (1892-1951), Athènes 1956

F. Quantin, "Aspects épirotes de la vie religieuse antique", R.E.G. 1999, pp. 61-98 ; "Recherches sur l’histoire et l’archéologie du sanctuaire de Dodone. Les oikoi, Zeus Naios et la Naia", Kernos 21 (2008), pp. 9-48

I. Vokotopoulou, Vitsa, 3 volumes, Athènes 1973 (en grec avec résumé en anglais). Ses articles sont rassemblés dans deux volumes intitulés Epeirotika kai Makedonia meletemata, Athènes 2001 et un volume de Mélanges lui a été offert sous le titre Myrtos : mélanges I. Vokotopoulou, Thessalonique 2000 (pp. 1-141 pour l’Epire).

Haut de page

2. Nouveautés épirotes

a/ Musée de Janina et guides sur l’Epire

Le musée archéologique de Janina a fait peau neuve et les riches collections d’une partie de l’Epire bénéficient désormais d’une présentation très soignée. C’est au musée de Janina que l’on peut découvrir des pièces qui proviennent des fouilles de Dodone, notamment un bel ensemble de lamelles oraculaires ; mais aussi celles de sites moins connus, comme le village de Liatovouni, situé dans le bassin de Konitsa.

Il est possible de voir certaines de ces découvertes sur le site du musée qui contient aussi cartes, chronologies et outils pratiques (www.amio.gr).

Pour cette occasion, le catalogue du musée a été entièrement refait, abondamment illustré et divisé en trois parties (Epire préhistorique, Epire historique, Dodone) qui apportent de précieuses indications sur l’archéologie et l’histoire de l’Epire. Les articles ont été rédigés par les archéologues de l’Ephorie et l’ensemble est consultable en ligne sur le site du musée, ce qui permet à tous de profiter de cette riche publication. Elle pourra être complétée par la lecture d’une série de guides publiés eux aussi par l’Ephorie. Signalons :
- A. Angeli, Orraon : a brief Guide of the Archaeological Site, Janina 2005
- T. Kontogianni, Kassopi : a brief Guide of the Archaeological Site, Janina 2006
- K. Zachos (ed.), Nicopolis, Athènes 2008

b/ Comptes rendus d’ouvrages récents

J. Wiseman et K. Zachos (ed. ), Landscapes archaeology in southern Epirus, Greece. Volume 1 : the Nicopolis project, suppl. Hespéria 32, Athènes 2003
Lire le compte rendu

L’Illyrie méridionale et l’Epire dans l’Antiquité 4, actes du 4e colloque international, édités par P. Cabanes et J.L. Lamboley, Grenoble 10-12 octobre 2002, Paris 2004
Lire le compte rendu

Haut de page

3. Petit index des sources littéraires

Ce dernier est extrait de mon travail de doctorat sur la Géographie historique de la Molossie aux époques classique et hellénistique. Il ne concerne donc que la partie centrale de l’Epire mais peut constituer un utile point de départ. Il pourra être complété par les index dressés par :

- P. Cabanes, L’Epire de la mort de Pyrrhos à la conquête romaine, Paris 1976, pp. 631-640 (présentation des sources pp. 9-24)
- S. Funke, Aiakidenmythos und epeirotisches Königtum. Der Weg einer hellenischen Monarchie, Stuttgart 2000, pp. 232-237

Un index des sources littéraires anciennes est consultable au format pdf.

Haut de page

Bibliothèque des Sciences de l'Antiquité - Université Lille 3 - 59653 Villeneuve d'Ascq Cedex FRANCE