« Retour aux rayonnages

Atlas du monde hellénistique (336-31 av. J.-C.)

pouvoir et territoires après Alexandre le Grand

Laurianne Martinez-Sève

avec la collaboration de Madeleine Benoit-Guyod (cartographe)

Editions Autrement, 2011

Collection : Atlas / Mémoires

80 p.

ISBN 978-2-7467-1490-8

 

Résumé :

Des conquêtes d'Alexandre le Grand, victorieux de l'empire perse achéménide entre 334 et 324, naquit le monde hellénistique, héritier du monde grec classique et des grands empires orientaux.
Les successeurs d'Alexandre fondèrent de nouveaux royaumes et se heurtèrent à la nécessité de contrôler de vastes espaces et des communautés humaines diverses, dont beaucoup n'étaient pas de culture grecque. Les recherches actuelles montrent que le pouvoir royal hellénistique s'est construit et affirmé autour de la capacité des rois à les dominer et à les exploiter. Influencés par les traditions plus anciennes (macédoniennes, perses ou égyptiennes), ils furent aussi capables d'innover et créèrent des structures politiques nouvelles.
Mais tous furent confrontés à un processus de désintégration territoriale plus ou moins rapide et à la puissance sans cesse grandissante de Rome, qui finit par s'emparer de la totalité du bassin méditerranéen au cours du siècle av. J-C. Ces évolutions politiques modifièrent profondément la structure territoriale et politique du monde grec traditionnel. Partout les cités durent trouver des moyens pour résister ou s'adapter à la puissance des rois ou à celle de Rome.
Une centaine de cartes et infographies montrent que l'époque hellénistique, riche de traditions multiples, constitue une étape fondamentale dans l'apparition des États modernes.

Auteur(s) :

Laurianne Martinez-Sève est professeur d’histoire grecque à l’université Lille 3, spécialiste du Proche-Orient hellénistique (Iran et Asie Centrale) et du royaume séleucide.

« Retour aux rayonnages

 

Bibliothèque des Sciences de l'Antiquité - Université Lille 3 - 59653 Villeneuve d'Ascq Cedex FRANCE