Accueil > ABAC > Britannia > Carte Britannia > Wales > Caerleon

Wales

CAERLEON, Gwent (Newport)

Isca

Forteresse légionnaire

Fondée par la légion II Augusta en 74/75 sur les rives de l'estuaire de l'Usk, la forteresse de Caerleon occupait une position clé pour la progression des armées romaines vers l'intérieur de la péninsule galloise. Les recherches archéologiques approfondies menées sur le site depuis 1926 ont mis au jour les principaux éléments qui constituaient la forteresse (principia, praetorium, basilique, retentura et praetentura, thermes). Un vicus de dimension modeste se développa dans les environs de l'établissement militaire mais n'atteignit semble-t-il jamais une taille digne d'une ville, probablement à cause de la proximité de la capitale des Silures (Caerwent, Venta Silurum). Parmi les bâtiments identifiés, on signalera un amphithéâtre, diverses boutiques et des temples de Mithra, Diane et Jupiter Dolichernus, connus tous trois par l'épigraphie.

ÉLÉMENTS DE BIBLIOGRAPHIE

KNIGHT J. K., Caerleon Roman Fortress, éd. rév., Cardiff : Cadw : Welsh Historic Monuments, 1994 (1ère éd. 1988) (BUC)

EVANS D. R., METCALF V. M., Roman Gates Caerleon : the 'Roman Gates' Site in the fortress of the Second Augustan Legion at Caerleon, Gwent : the excavations of the Roman buildings and evidence for early Medieval activity, Oxford : Oxbow Books : in collaboration with Glamorgan-Gwent Archaeological Trust, Oxbow monograph 15, 1992 (BSA)

EVANS E., The Caerleon "Canabae" : excavations in the civil settlement 1984-90, London : Society for the Promotion of Roman Studies, Britannia monographs series 16, 2000 (BSA)

ZIENKIEWICZ J. D., The legionary fortress baths at Caerleon. I, The buildings, Cardiff : National Museum of Wales : Welsh Historic Monuments, 1986 (BSA)

ZIENKIEWICZ J. D., The legionary fortress baths at Caerleon. II, The finds, Cardiff : National Museum of Wales : Welsh Historic Monuments, 1986 (BSA)

LIENS UTILES

Haut de page